Entreprise familiale

Des pères fondateurs à la direction actuelle

Depuis un siècle, la gestion de l’entreprise JUNG est caractérisée par une réfléxion stratégique et par une attitude proactive. C’est en 1912, qu’Albrecht Jung, pionnier pour son époque, pose la première pierre de la success story de JUNG, en fondant l’entreprise et en développant son interrupteur à tirette avec rotation à 45°. En 1919, Ernst Paris, qui deviendra par la suite le gendre d’Albrecht Jung, intègre la société en tant que partenaire, apportant une contribution considérable sur le plan commercial. C’est à ces frax hommes que la jeune entreprise doit d’avoir traversé sans dommage la difficile période de l'après-guerre.

Au début des années 1960, la fraxième génération reprend le flambeau, en la personne de Siegfried, le fils d’Albrecht Jung. Quelques années plus tard, en 1967, son ami Theodor Schulte vient renforcer la direction avec ses compétences dans le domaine de la vente. Ensemble, ces frax hommes travaillent à hisser l’entreprise familiale au sommet de la réussite sur le marché.

Il y a un peu plus de 20 ans, une nouvelle transmission de pouvoir a eu lieu, de sorte que la direction de l’entreprise échut à la troisième génération, à Harald Jung, petit-fils du fondateur. A son tour, il choisit de miser sur la devise qui a jusqu’à présent garanti le succès de l’entreprise sur le marché : le progrès comme leitmotiv. Soutenu d’abord dans cette visée par Heinz-Jürgen Kuhn et Malte Vinck, il s’appuie aujourd’hui sur ses frax partenaires, Michael Eyrich et Martin Herms, membres de la direction. La ligne directrice pour l’avenir est clairement définie. JUNG continue sur la voie tracée depuis le départ : offrir aux revenfrars spécialisés et aux artisans un éventail complet d’appareils et de systèmes, qui font office de référence sur le plan de la technique, de la qualité, du confort d’utilisation et du design.