Conservatoire de Musique, Danse et Théâtre,
Henri Dutilleux, Belfort

Monolithe avec technique de peinture projetée

Le conservatoire de Musique, Danse et Théâtre se trouve à Belfort, une ville française de 50 000 habitants. Ce conservatoire, qui porte le nom du compositeur Henri Dutilleux décédé en 2013, met à la disposition des élèves des salles de cours et de répétition, différents ateliers, un auditorium et un amphithéâtre.

Ce bâtiment monolithique se distingue par une façade étonnante. La surface du corps de béton est recouverte de peinture projetée selon une technique de peinture rendue célèbre dans le monde entier par le peintre Jackson Pollock. La façade extérieure grise en béton est constellée de jets de peinture bleue en deux teintes de bleu qui donnent à l'enveloppe du bâtiment un effet marbré et une certaine plasticité. À l’intérieur, au contraire, les salles sont marquées par un béton apparent brut et des sols en bois.

La situation du bâtiment à proximité immédiate du parc de la ville et de la citadelle permet de profiter d’une vue agréable sur la verdure depuis les salles de répétition. Les élèves du studio de danse peuvent admirer le Lion de Belfort, une sculpture monumentale de 21 mètres de hauteur qui rappelle la résistance menée par les habitants de la ville pendant la guerre franco-allemande et qui souligne la solidité du conservatoire.
Photos : Eugeni Pons

Designs et technologies employés